Les orchidées dans les Causses et les Cévennes

Partage
David Lafarge
Causses et Cevennes

Les Orchidées françaises ont, pour la plupart, une aire de répartition très large, couvrant de grandes parties de l'Europe, d'Asie tempérée et de la région méditerranéenne. On pourrait donc penser que toutes ces espèces à large répartition ne nous apprennent rien ou presque rien sur les conditions propres à une région donnée, puisqu'elles sont adaptées à un ensemble de conditions qui s'étendent sur un grand groupe de régions. En fait les différentes espèces se trouvent souvent dans des situations écologiques différentes. La combinaison de la présence de certaines espèces à l'absence d'autres caractérise des milieux particuliers. Plus généralement la richesse d'une région en Orchidées traduit une forte variation écologique.

Biogéographie

L'inventaire systématique des Orchidées sur les Causses et en Cévennes s'établit aux environs de quarante cinq espèces, soit plus de la moitié des Orchidées françaises. A titre de comparaison on peut indiquer que la flore phanérogamique de cette région compte un tiers des espèces de la flore française. L'abondance spécifique en Orchidées est donc assez remarquable.

Ces espèces peuvent être groupées en fonction de leur appartenance à des éléments floristiques :

  • Circumboréal : Corallorhiza innata, Coeloglossum viride ...
  • Eurasiatique : Gymnadenia conopsea, Listera ovata (qui est plus précisément eurosibérienne) ...
  • Centreuropéen : Ophrys insectifera, Epipactis atrorubens ...
  • Alpin : Dactylorhiza traunsteineri
  • Subméditerranéen : Himantoglossum hircinum ...
  • Méditerranéen-atlantique : Serapias lingua, Orchis laxiflora ...
  • Ouest-méditerranéen : Ophrys scolopax (s. str.)
  • Circumméditerranéen : Orchis provincialis, Ophrys lutea ...

Enfin certaines espèces appartiennent en même temps aux éléments méditerranéen et européens : Ophrys apifera, Cephalanthera rubra, Orchis morio, Aceras anthropophora, Anacamptis pyramidalis, Spiranthes spiralis...
Il n'est pas étonnant de constater que les éléments méditerranéens trouvent dans notre région leur limite septentrionale, les éléments « nordiques » leur limite méridionale. Cependant les Orchidées qui ne sont pas en limite d'aire biogéographique ne se trouvent pas toutes ensemble : leurs exigences vis-à-vis du sol, de l'éclairement ou d'autres facteurs écologiques sont évidemment pas les mêmes.


La lecture intégrale de cet article est réservée aux abonnés à L'Orchidophile. Pour lire la suite, connectez-vous.


Laisser une réponse

Qui sommes-nous

La Fédération France Orchidées est riche de 26 associations et de 1915 membres, elle rassemble des amateurs et des spécialistes et jouit d'une audience internationale, principalement francophone.
Adhésion

Soutenez les actions de la Fédération France Orchidées

Adhérez en ligne
ORCHISAUVAGE

La référence collaborative des observations d'orchidées de France

www.orchisauvage.fr
Orchid Info – 1001 Orchidées

La communauté des amateurs et des experts

Sur Facebook